[ Santé ] Thighgap : nous ne sommes pas des barbies !!

dolls-666019_1920Il y a beaucoup de bruit autour de cette mode qui voudrait que l’espace entre nos cuisses soit le plus large possible. LE sacrosaint Thighgap ne date malheureusement pas d’hier. Cette mode passe par toutes les générations d’adolescentes. (merci maman, pour tes conseils et ton partage d’expérience). La méthode consiste à maigrir jusqu’à avoir l’espace désiré entre les cuisses. Le gros problème vient des magazines et autres pubs qu’on nous balance toute la journée avec des filles ultra minces, retouchées, qui sont majoritairement malades d’anorexie.

Je vais donc parler pour ces adolescentes qui me lisent, pour vos filles, mesdames, qui se cherchent encore dans le corps qui est le leur.

L’écart entre vos cuisses est avant tout une histoire de morphologie. Très peu de femmes ont un bassin suffisamment large pour avoir un écart entre leurs cuisses sans être maigres. C’est physique, vous n’y pouvez rien. Faîtes ce que vous voulez. Expérimentez. Pensez quand même à lire la suite :

Vous voulez être jolie ? Sachez que vous l’êtes déjà, et que vous le deviendrez encore plus d’années en années.

Voici quelques conseils :

– Prenez le temps de grandir !
Votre corps se transforme. Il prend des formes féminines. Que vous le vouliez où non, notre corps de femme est composé d’une paire de seins, d’une paire de fesses, et d’un peu plus de gras qu’un garçon. C’est ce qui nous rend attirante. (Et de poils, c’est NORMAL, et vous n’êtes pas obligée à les épiler en hivers !)

– Prenez soin de vous !
Un régime, rien que ça ? Vous n’en n’avez pas besoin. Une alimentation saine et diversifiée vous aidera à avoir la pêche plutôt que de vous affamer et mourir à 25 ans. Quand on rentre dans la boucle des régimes, on n’en sort pas indemne. Et de toute façon, les filles maigres (mince dans votre langue) ont des rides plus vite ! Et c’est moche !

– Acceptez-vous TOTALEMENT !
Vous n’avez que votre corps ? Sérieusement ? Votre cerveau, votre attitude, votre style valent beaucoup plus que le corps de votre voisine ! Vous avez certainement un don naturel, art, musique, humour, sociabilité… et c’est ce qui vous définit en partie. Si vous ne l’avez pas encore trouvé, ça ne veut pas dire qu’il n’existe !

– La fille la plus populaire du collège/lycée est une garce
qui aura des problèmes psychologiques une fois adulte. (et probablement un Q.I. bien en dessous du votre).

– Les garçons ne sont pas sincères !
Vous les entendez dire qu’ils aiment les filles dans les magazines ? Foutaises. Ils ne les reconnaitraient même pas si elles leur disaient bonjour. Ils regardent certainement la fille mignonne qui est en vous et n’osent pas vous aborder. (Évitez de les prendre bille en tête pendant leur puberté. Ils ont aussi leurs complexes)

– Brigget à pu épouser Mark, nous sommes toutes sauvées ! (Ce livre doit vous inspirer !)

– Jetez votre pèse personne !
Votre copine fait 45 kl ? et alors, elle fait 10 cm de moins que vous ! Ne vous comparez pas aux autres. Soyez bien dans vos baskets.

– Votre nouvelle égérie : Marilyn Monroe !
Elle s’est quand même tapée un président ! Ce n’est pas rien ! (Ne posez pas nue, ce n’est pas le but !)

Mon adolescence s’est passée comme la votre. Les rondeurs, l’acné, et un appareil dentaire. HA, et mes cuisses se sont toujours frotter l’une contre l’autre comme des amoureuses !
Aujourd’hui j’ai trente ans, je suis mariée, je travaille. Je fais 76 kl, je rentre dans un 44, et pourtant je ne fais pas grosse. Ça fait 15 ans que je ne me pèse plus 🙂

Et bizarrement la fille la plus populaire du lycée a disparue de la circulation.

 

Je vous laisse lire ce document sur Doctissimo : Le thigh gap, une mode castratrice. Il est interressant, et il vous permettra de prendre votre décision en toute connaissance de cause.

Source Photo : Pixabay

Publicités

6 réflexions sur “[ Santé ] Thighgap : nous ne sommes pas des barbies !!

  1. Une nouvelle mode, et c’est bien dommage. Si seulement nos ados pouvaient le comprendre…

    • Oui. Je pense que les ados ne sont pas assez informés. Et que l’industrie du corps n’aident vraiment pas les parents.
      Merci pour ton commentaire.

  2. Très contente de découvrir ton blog, et cet article très pertinent. L’Etat a l’air de se réveiller un peu en ce moment avec la mise en place d’amendes pour les agences qui emploient des mannequins anorexiques mais c’est encore insuffisant. A mon avis c’est surtout les magazines qui devraient être sanctionnés pour colporter une image si faussée de la femme. Et c’est vrai qu’il n’est pas toujours facile d’expliquer aux jeunes que les femmes parfaites qu’ils voient dans les publicités n’existent pas. Espérons que cette mode du Thighgap ne dure pas !

    • Sarah L.
      Je te remercie pour ton commentaire. J’ai parcouru ton blog aussi 🙂
      Je suis également ravie de constater un effort de la part des gouvernement pour interdire les filles trop maigres sur les podium et les magazines. Il faut que je retrouve le nom de cet artiste qui dépose des autocollants de barre d’outil Photoshop sur les affiches du métro. Je trouve son action très forte et juste.
      Le thighgap revient toujours. C’est affligeant !

  3. Cet article m’a fait glapir, pour les raisons suivantes:

    1) le thigh gap c’est le maronnier de l’été, le truc qui revient tout le temps que tu sais pas pourquoi (on veut des chiffres! Quelle est la proportion de filles qui se soucie vraiment de l’écart entre ses cuisses?). Je ne nie pas que certaines le font mais c’est un micro-phénomene marginal… Avec internet on a toujours l’impression que certains comportements sont ultra répandus dans la société alors que c’est juste l’oeuvre de quelques personnes qui s’expriment plus fort que les autres (majorité silencieuse vs minorité hurlante).

    2) la phrase suivante m’a énervé: « Et de toute façon, les filles maigres (mince dans votre langue) ont des rides plus vite ! Et c’est moche ! ». C’est quand meme malin de bramer partout qu’il faut s’accepter comme on est avec sa morphologie etc etc etc…pour tacler les gens minces. Pour info il y a des cas (ouai ca parait fou dans votre référentiel) ou les gens sont minces parce que c’est leur morphologie, leur nature…de la meme maniere que vous faites un 44…et leur balancer dans la gueule qu’ils sont moches car ils ont des rides, c’est aussi insultant que de traiter une fille grassouillette de moche car elle a des bourrelets.
    On ne lutte pas contre les troubles alimentaires et l’anorexie en glorifiant les gros contre les maigres, c’est completement con.

  4. Cher Renardeau, je te remercie pour ton commentaire, disons, très instructif.

    Je vais te répondre exactement sur le même ton :

    1) Je ne suis pas statisticienne, je n’ai donc pas autorité sur les chiffres qui sont divulgués sur la toile concernant ce phénomène. Je t’invite à nous en donner si tu es si sûr de toi.
    Es-tu un ermite ? Non, je ne pense pas que tu ais pu louper ces magazines de mode, d’adolescentes, ou encore de luxe qui affichent des mannequins pas plus gros qu’une brindille. Ou encore ces sites de pro-ana t’indiquant comment tromper ton estomac. Et ces comptes Istagram et autres Facebook avec des filles pas plus grosse qu’un squelette (et fières de l’être).

    Un micro-phénomène qui revient tous les étés ? Que c’est contradictoire !
    Ce n’est pas parce que tu n’en entends pas parler en hiver que cela est à minimiser. Qui va admettre qu’il veut un thigtgag en été et s’affame en hiver pour ensuite dire « non c’est tout à fait naturel pour moi, c’est ma morphologie qui veut ça » ?
    C’est un phénomène très répandu et plutôt secret dont il faut parler pour préserver la santé de nos enfants.

    2) Ais-je oublié la mention MAIGRE dans mon post ? J’ai même mit « minces dans votre langage »… Hum je pense que tu n’as pas compris que ce post s’adresse à des adolescents, qui confondent le mince en maigre, et qui ont pour certains une vision déformée de la beauté féminine (ou masculine). Je sais parfaitement ce qu’est une morphologie (ha mais j’en parle aussi dans mon post !! youhouuuu! ) Ce n’est pas grave, je t’invite à relire mon article si tu l’as lu trop vite, ça te permettra d’ajouter dans TON référentiel (un si grand mot), l’expression « dédramatiser ».

    Les petites phrases qui te font glapir sont là pour faire sourire les ados qui sont mal dans leur peau et de leur donner un soutient moral pour s’accepter. Elle sont à prendre au second degrés (connais-tu le second degrés ?).

    Aurais-je touché un de tes points sensibles ? Oui, les rides peuvent-être très bien portées, qu’on soit gros, minces, tatoués, bronzé ou blanc comme un cul. Généreuse, et rien que pour toi, je ferais un post sur les crèmes anti-rides et accepter de porter les traces du temps.

    Pour conclure : Glorifier les gros contre les maigres ? Mais qu’ais-je fait !
    Je vois qu’à tes yeux faire un 44 c’est être gros. Encore une personne avec une vision très erronée de la beauté, c’est lassant…

    CF: Un petit passage de ta présentation pour t’introduire auprès de mes lecteurs :

    [ … ] « Je deviens con & agressif quand:
    j’ai faim
    je n’ai pas eu mes 10h de sommeil réglementaires
    je lis des blogs de mode
    je tombe par hasard sur les chroniques sportives de François gros melon Bégaudeau dans le Monde »[ … ]

    Alors, qui est con pour « bramer » sur un post parlant de la santé de nos ados suivant des modes ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s