[ Santé ] Pesticides dans le vagin !

toxic-28714_1280Chlore, Dioxine, Pesticide, Plastique :
1 fois par mois vous avez tout ça dans votre vagin !

Non je ne suis pas alarmiste mais c’est un fait. il faut 500 ans en moyenne pour qu’un tampon se dégrade dans la nature… ça cache des produits pas très sains.

 

Composition des tampons ?

Et en parlant des produits, avez-vous remarqué qu’on nous cache la composition des tampons ? Elle n’apparaît pas sur les boites. Quand un industriel nous cache quelque chose, c’est que ce quelque chose est important et grave ! En été 2015, une jeune étudiante française a lancé une pétition sur le site Change.org pour Rendre visible les compositions des tampons de la marque Tampax‪.

Le magazine d’information On N’est Plus Des Pigeon a également fait un reportage sur le scandale des protections hygiéniques. C’est ce qui m’a poussé à vous écrire cet article coup de gueule :

Les tampons sont blanchis au chlore et ce procédé utilisé par les fabricants provoque des dépôts légers de dioxine dans les produits d’hygiène féminine. Il faut savoir que la dioxine est très cancérigène.

Le coton utilisé pour la fabrication des tampons et des serviettes contiendrait du glyphosate, un pesticide puissant appelé communément Roundup du géant américain Mossanto. Une étude des Amis de la Terre met en garde contre ce pesticide dans un communiqué d’information « Glyphosate : des raisons de s’inquiéter !« . Ce pesticide est très largement utilisé à l’échelle mondiale, et le corps humain, bien qu’il puisse éliminer le glyphosate, reste en contact continu avec ce perturbateur endocrinien.

Dans les tampons et les serviettes hygiéniques, nous retrouvons également de la viscose. La viscose est un dérivé du plastique qui a l’avantage d’être hyper absorbant. Oui, c’est utile, mais cela provoque également un problème de sécheresse de la flore vaginale. C’est là que peut survenir le CHOC TOXIQUE !
Suite à l’utilisation prolongée d’un tampon Une jeune fille de 16 ans est décédée de ce syndrome, et Lauren Wasser, un mannequin américain a due être amputée d’une jambe afin d’avoir la vie sauve. De plus, lorsque vous retirez votre tampon, il reste des fibres de viscose qui laisse le champ libre au staphylocoque Doré, qui provoque ce fameux choc toxique. Je vous laisse juger de l’expérience de laisser un tampon 6 heures dans l’eau, reproduite par Marie Turenne dans son post « tampons et serviettes le scandale écologique et sanitaire« .

Quand aux serviettes hygiéniques, avoir la vulve scotchées sur du polyester et autre viscose l’irrite et peut engendrer des vaginites et autre mycoses à répétition, tout comme l’utilisation des tampons.

Quelles alternatives ?

Les Lobby des industries de protections hygiéniques féminines font tout pour que vous ne sachiez pas qu’il existe des protections plus saines que leurs « merdes » de tampons toxiques (désolée je suis tellement furieuse qu’ils mettent en danger la vie de millions de femmes !). Alors n’hésitez pas à parler de ces alternatives autour de vous, à un maximum de femmes et à signer la pétition !

La serviette lavable.

beaute-au-naturel.com

beaute-au-naturel.com

Tout comme les couches lavable, il existe des serviette hygiéniques lavable en tissus (coton, fibre de bambou…).
Elles coûte en moyenne 15 à 20 € mais c’est réutilisable ! Et vous pouvez toujours les coudres vous-même 😉

 

 

 

Le tampon en coton bio.

6419_3


beaute-au-naturel.com

Oui ça existe même s’ils sont un peu plus cher, ça reste du coton bio. Je reste tout de même dubitative concernant le gel utilisé pour l’absorption du flux…

 

 

 

 

 

La coupe menstruelle.

beaute-au-naturel.com

beaute-au-naturel.com

Révolutionnaire, je n’en dirait que du bien. Je l’ai adoptée tout de suite. La coupe menstruelle est, comme son nom l’indique, une coupe de récupération du flux sanguin. Vous pouvez la garder jusque 12h sans avoir à la vider (cela dépend bien entendu de l’importance de vos flux). En silicone médical, elle est sans danger pour votre santé (aucune étude ne démontre le contraire) et surtout elle respecte votre flore. Et c’est très important la flore !

 

Je vous invite à parcourir le site de Léna : coupemenstruelle.net qui est très complet et plein de témoignages sur les diverses coupes qui existent sur le marché.

Il y a des femmes qui n’aiment pas la coupe menstruelle, d’autres qui l’ont adoptée après un peu de pratique. Je suis de celle qui ne jure que par elle car cette protection me convient et que je n’ai pas eu à en essayer d’autres. C’est vrai que 15 € la coupe, c’est un peu cher pour faire un essai. Mais, bien que très hésitante à essayer au début, je pense que ça vaut le coup de miser 15€ pour avoir une bonne surprise 🙂

Sources :

Interview de Lauren Wasser pour Vice

Article de 24matins.fr sur la mort de la jeune Katia

lesanglaisontdebarque.com
doctissimo.fr
www.60millions-mag.com

Publicités

Une réflexion sur “[ Santé ] Pesticides dans le vagin !

  1. Pingback: [Santé / Politique] Pétition pour rendre visible la composition des tampons et serviettes hygiéniques | Ciellou

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s